Métallerie Béraud
Métallier-Serrurier-Ferronnier en Ardèche

LA FERRONNERIE D'ART EN ARDECHE

La Ferronnerie d’Art, tout une histoire

   A la fin de la préhistoire, les différents métaux que nous connaissons de cette époque ont été travaillés soit à des fins utile, soit dans la décoration.   

   Les Égyptiens, les Grecs, les Romains utilisaient le fer et le bronze pour concevoir leurs armes et outils.   

   Au VIème siècle ont motivent les  ferronniers de cette époque en leur accordant des privilèges. Ont leurs proposent le choix d’être installés dans l'enceinte des abbayes. Ou alors ont les installent dans une rue du village destinées aux travail à la mains pour leurs permettre de fabriquer des ouvrages  important tel des clôtures et grilles permettant de sécurisé les bâtiments importants. Ces choix proposés aux ouvriers de l’époque, leurs permettent à eux et leurs familles de bénéficer de la protection  des abbaye.

   C’est la naissance de la  corporation, appuyée par la confrérie religieuse.

   A cette époque le travail manuel avait plus de valeur aux yeux des religieux que le travail intellectuel. Cela a permis de  soudés toute une population à son évolution.

   Ces corporations  ont été longtemps considérés comme une atteinte à la liberté et en 1791, elles furent supprimés malgré les biens fait qu’elle avait procuré dan la qualité des œuvres fabriqué. Les compagnons furent félicité de leur habilité et talent malgré tout  et leurs œuvres aujourd’hui sont encore présente.    

   Les serruriers sont alors considérée comme les gardiens de la vie. L’ingéniosité de leurs serrures et leurs solidités vont donner une valeur ajoutés aux grilles et la qualités techniques viendra avec le temps embellir les demeures toujours existante.

Le travail du serrurier se divisent en 2 catégories distinctes :

  • La serrurerie fixe : conception et fabrication des serrures elles-mêmes et de leurs clés. Cela passe également par la confection des  boucles de ceintures, pommeaux de cannes (apparenté à la ciselure et à l'orfèvrerie), mais aussi aux girouettes, enseignes, pentures de meubles, mobilier religieux, sièges, horloges et cages à oiseaux. Leurs travail est très vaste et l’ingéniosité se perfectionne a chaque création. 
  • La serrurerie architecturale : indissociable des bâtiments, elle concerne la fabrication de grilles, de balcons, de rampes d'escaliers, de pentures.  

   Au moyen âge le fer devinet rare et n'autorise que la fabrication de petites pièces, comme des pentures (traverses de métal servant à assembler des éléments de bois qui constitue les vantaux des portes avec un dispositif de pivotement. 

   Le ferronnier Biscornet fût un artisan précurseur de cette technique et son œuvre aujourd’hui subsiste encore chez nous. Notre-Dame de Paris en est le parfait exemple qui lui est dédié.

   A Pampelune en Espagne des grilles sont fabriqués grâce à l’habilité des forgerons arabes, qui dans un second temps vont permettre une évolution considérable à cet art. La technique de ces forgerons sera adopté et utiliser pendant des siècles en Espagne car leur savoir-faire fût grand et la chaire de la cathédrale d’Avila est un chef d’œuvre de l’école gothique en fer relevé au marteau.

   Au 16ème siècle, le ferronnier atteint son apogée grâce à la richesse des mines de fer de l'Espagne. D'immenses grilles ouvragées sont édifiés dans les plus modestes églises. Elles atteignent 5 à 9 mètres de haut et 9 à 12 m de large dans les cathédrales pour les plus beau chef d’oeuvre.

   Au XVIIème siècle la France adopte son propre style. La nécessité d'enclore les bâtiments royaux et princiers est si forte que le savoir faire évolue vite et bien : le château de Versailles est l'exemple le plus amblématique. Les Rampes, balcons, et balustrades qui orne nos château et palais deviennent à cette époque des ouvrages majeurs pour les ferronniers. Les pays germaniques ne sont pas en reste puisque de nombreux châteua et palais seront orné de leurs plus belles ferronnerie d’art.

   C’est l’âge d’or au XVIIIème siècle en France. L’ensemble des architectes et ornementistes dessinent et gravent des modèles de ferronnerie. La totalité des  châteaux et hôtels sont habillés de grilles de clôture, rampes, de portail ou balcons en ferronnerie luxueuse fabriqué par nos forgerons de l’époque.

   Mais le XVIIIIème siècle fera vite de l’ombre à nos ferronniers. L’industrie se développent rapidement et les moulages, la fonte du fer va diminuer considérablement les frappes sur les emclumes des ferronniers les plus connue et réputé du pays. La décadence artistique du ferronnier frappe tous les pays d’Europe.

   Le métal passe les temps avec succès et les artistes du 20 ème siècle nous prouve leur talent et le design que l’ont peut créé de cette matière. Les ferronniers ne se laissant pas dépasser par la modernité joue le jeux, et créé eux-même leurs outils de production moderne pour a la fois être rentable dans la production mais également pour créé de nouveau styles plus éblouissants.

Le fer est couramment employé par les sculpteurs abstraits et figuratifs :

  • César et Calder sont des auteurs d'œuvres en fer.
  • Gaudi, à Barcelone, avec ses maisons Guëll.
  • Lia et Gropius, en Allemagne avec le Bauhaus,
  • Tiffany aux États-Unis, emploient le fer forgé dans leurs bâtiments, décorations intérieures, les meubles, luminaires ect…

   Sur les continents orientaux, l’art du métal est loin d’avoir connu le même engoumant. Quelques petites œuvres sont connu mais les armes sont plus souvent mis en avant dans le travail du fer.

   Au Japon le métal est considéré comme nobles dans toutes ses formes. Les artisans ferronnier travail au marteau et sans soudure de superbe œuvre d’animaux ou objets sacrées. Le travail principalement développer dans ses contrés par les forgeron sont la confection des armes. Du poignard au magnifique sabres, les plus célèbres lames naissent là-bas.

   En afrique le travail des métaux est utiliser pour confectionner toutes sortent de lames pour des armes et essentiellement des objets religieux.

   A l’aube des plus grandes technologie qui naissent aujourd’hui au 21 ème siècle, nos artisans ferronnier d’art, artistes et parfois les deux, perpétuent la tradition de la ferronnerie d’Art comme elle se pratiquaient par nos ailleux.

   La Métallerie Béraud vous propose de créé pour vous l’objet, l’ouvrage, et une partie de l’histoire en allumant sa forge pour frapper sur notre enclume un petit bout de vous pour embellir votre intérieur et ou extérieur comme l’histoire la déjà fait dans le passé. Laisser parler votre imagination et nous nous chargeons de donner vie à vos idée.

Appeler nous et nous vous accompagnerons.

Métallerie Béraud à Lyon

Métallerie Béraud en Ardèche

170 chemin des vignes
Lieu-dit : l'Ecumel
07290 Saint Romain d'Ay

78853079800024

Dernier avis client

12 Avis

"Porte de garage"

Par Paya

Sommes très satisfaits du travail réalisé. Effectué en temps voulu et impeccable.. Je recommande car personnes à l'écoute du client. Merci

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Foussier Quincaillerie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.